Benoît Hamon : sa biographie

Pour que vous puissiez un peu mieux connaître cette « étoile montante du PS » je publie sa biographie issue de wikipédia (et oui, encore!)…

Après avoir obtenu une licence d’histoire, il débute sa carrière en 1991 comme assistant parlementaire du député PS de la Gironde Pierre Brana. Premier Président d’un Mouvement des Jeunes Socialistes qui devient avec lui statutairement autonome du Parti Socialiste en 1993 (Congrès d’Avignon), alors que Michel Rocard en est le premier secrétaire, il devient conseiller pour la Jeunesse auprès de Lionel Jospin, premier secrétaire du PS de 1995 à 1997. Il entre ensuite au cabinet de Martine Aubry, ministre de l’Emploi et de la Solidarité, comme conseiller technique chargé de l’emploi des jeunes (1997-98), puis comme conseiller chargé des affaires politiques (1998-2000). Il a été directeur du planning stratégique de l’institut de sondage IPSOS de 2001 à 2004.

Membre du Parti socialiste, il est président et fondateur du Mouvement des jeunes socialistes autonome de 1993 à 1995, puis devient membre du bureau national du Parti socialiste, co-fondateur et porte-parole du courant Nouveau Parti socialiste (NPS) et animateur de Nouvelle Gauche.

Il est élu conseiller municipal de Brétigny-sur-Orge (Essonne) en 2001 puis député européen en juin 2004.

Partisan du « NON » au référendum du 29 mai 2005 sur le Traité Constitutionnel Européen, il se prononce en faveur de la synthèse lors du Congrès du Parti socialiste au Mans le 20 novembre. Il est nommé Secrétaire national du Parti socialiste, chargé du projet européen le 28 novembre 2005.

En tant que député européen, il est également membre de la commission des affaires économiques et monétaires, membre suppléant de la commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs, Vice-président de la délégation pour les relations avec les États-Unis, et membre suppléant de la délégation pour les relations avec Israël.

En 2006, il a soutenu Laurent Fabius à l’investiture du PS pour l’élection présidentielle.

En mai et juin 2007, il est porte parole du Parti socialiste pour les élections législatives.