Découvre le salaire de Ségolène

Une intox assez simpliste qui ‘gonfle’ les salaires et indemnités de fonction du couple Royal circule par mail. Voici un petit jeu…

« Marie-Ségolène Royal

Présidente de Conseil Régional Poitou-Charentes et Députée des Deux-Sèvres

INDEMNITE DE FONCTION

1 – indemnité parlementaire :5.257,58 euros mensuels

2 – indemnité de résidence :157,73 euros mensuels

3 – indemnité de fonction défiscalisée :1.353,88 euros mensuels

4 – indemnité de frais de mandat :6.112 euros mensuels

5 – indemnité pour collaborateurs :8.553 euros mensuels

6 – indemnité de téléphone et courrier :6.610 euros mensuels

7- indemnité de présidence de conseil régional :5.227,22 euros mensuels

8- facilité SNCF :carte de circulation en 1ère classe (40 A-R Paris-circonscription)

Total (hors autres rémunérations)

– Marie-Ségolène ROYAL : 30.672,98 euros mensuels »

Deux chiffres n’ont rien à faire dans cette liste, saurez-vous reconnaître les deux intrus ?

Réponse :

le N°5> – indemnité pour collaborateurs : 8.553 euros mensuels&le N°6> – indemnité de téléphone et courrier : 6.610 euros mensuels

1- l’indemnité pour collaborateurs porte très bien son nom et même avec beaucoup de mauvaise foi, il est difficile de soutenir qu’on peut représenter une région ou un département sans secrétaire et sans assistant(e) parlementaire ;

2- quant à l’indemnité ‘teléphone et courrier‘, elle est destinée à couvrir les dépenses logistiques d’une permanence locale et il ne s’agit que d’une avance, dont le trop-perçu est remboursable.

Pour départager les ex-aequos :

Il existe une 3e erreur : la n°7 car si l’indemnité de Président de Conseil régional est bien de 5227€ elle ne se cumule qu’une fois et demi avec une indemnité de député ; ici c’est de 2600€ dont il faut tenir compte.

La total réel des différentes indemnités se situe donc entre 12 et 13.000€ et non pas à 30.000€. C’est encore un salaire agréable, mais c’est le même que beaucoup de personnes qui font de la politique…

Encore une fois, les attaques ne se situe que sur la personne et pas sur le fond. Ses propositions sont bonnes : elles sont réaliste, ambitieuse et à l’écoute. Il faut donc discrédibilisé la candidate pour prendre l’avantage…