Irlande : géographie

Aujourd’hui je débarque en Irlande. Comme je ne sais pas si j’aurais le temps de vous écrire des articles régulièrement je vous ai préparé un article par jour pendant une semaine pour découvrir l’Irlande.

Ces articles sont (très) largement inspiré de l’encyclopédie libre Wikipédia.

Aujourd’hui : sa géographie.

L’Irlande (Éire en irlandais, Ireland en anglais) est une des îles située à l’ouest de la Grande-Bretagne, entre l’océan Atlantique et la mer d’Irlande. Elle comprend maintenant la République d’Irlande, un État indépendant, et l’Irlande du Nord, appelée aussi (à tort) Ulster, qui reste encore aujourd’hui une partie du Royaume-Uni. Son nom vient de la déesse Ériu (Éire en irlandais) et du mot germanique land (« terre »).

L’île est peuplée par un peu moins de six millions de personnes (recensement de 2006) : 4,2 millions pour la République d’Irlande (dont 1,6 millions pour le Grand Dublin) et un peu plus de 1,7 million pour l’Irlande du Nord (dont 600 000 pour le Grand Belfast).

Située à l’ouest de la Grande-Bretagne, l’île d’émeraude couvre une superficie totale de 84 431 km² pour environ 5,7 millions d’habitants — dont 1,7 million pour les 14 139 km² de l’Irlande du Nord.

La distance maximale du nord au sud est de 483 km, et la largeur d’ouest en est, de 275 km.

Sa géologie s’étant structurée sur plusieurs centaines de millions d’années, l’île porte l’empreinte des volcans et la marque des glaciers, lui donnant une géomorphologie très variée.

On rencontre des paysages doux sur la côte est et des côtes tourmentées sur la côte ouest, des massifs montagneux recouverts de forêts denses creusés de vallées et de cirques.

L’intérieur de l’île et une grande partie de la côte ouest sont le domaine des tourbières exploitées pour la tourbe, combustible d’assez bonne qualité qui fournit actuellement environ 14% de l’énergie électrique de l’Irlande.

Des pluies abondantes (en moyenne 1 000 mm par an) alimentent un réseau hydrographique très important (26 000 km de fleuves et rivières). De nombreux lacs recouvrent 1 450 km² de territoire.

L’Irlande bénéficie d’un climat océanique tempéré par le Gulf Stream qui irrigue toute sa côte ouest ; dans toute l’île la flore et la faune extrêmement variées profitent du climat propice.