Un 1er accord entre Darcos et les lycéens

Xavier Darcos et les syndicats de lycéens se sont entendus vendredi pour instaurer un dispositif de réussite scolaire dans 200 établissements en difficulté. Malgré tout Darcos reste ferme sur les suppression de poste.

La forte mobilisation lycéenne a permis d’obtenir des avancés, partielle, sur leurs revendications. Suite au mouvement et aux discutions qui ont suivi, les syndicats (UNL et FIDL) ont obtenu la mise en place du rattrapage au Bac Professionnel, le maintient du BEP, et la révision selon les filières du Bac Pro en 3 ans. De plus, ils ont aussi obtenu la mise en place dès la rentrée 2008 d’un système de soutien scolaire public pour les 200 lycées les plus en difficultés de France (environ pour 200 000 élèves) avec la création de 1500 postes d’assistants pédagogiques et le recrutement de 2000 étudiants pour assurer ce soutien scolaire public.

Par contre, le gel des suppressions massives de postes prévues pour 2008 et les années suivantes qui menacent le service public d’éducation n’ont pas obtenu gain de cause. Le dogme de la droite est ainsi conservé : toujours moins de poste pour que l’ascenseur social soit au minimum!

Les deux syndicats majoritaire appelle a maintenir la grèves du 15 Mai et l’UNL appelle a continuer le mouvement, même si les vacances et les révisions du bac approche a très grande vitesse. Les manifestation lycéennes sont encore plus dur que les étudiantes. Ils faut toujours prouver sa réelle détermination et non la flemme d’aller en cours.

L’UNL appellent donc l’ensemble des lycéens à poursuivre la mobilisation en manifestant massivement le 15 mai aux côtés des enseignants pour exiger le rétablissement des 11 200 postes en 2008, l’amélioration des conditions d’encadrement à la rentrée prochaine et la non application de la suppression d’un fonctionnaire sur deux partant en retraite pour l’éducation dans les années à venir. Bon courage a vous!