5 conseils pour préparer sa première rentrée à l’université

mutuelle

La préparation pour une nouvelle rentrée universitaire n’est toujours pas aisée pour les nouveaux bacheliers. C’est une chose normale puisqu’il s’agit d’une nouvelle expérience, d’un nouveau défi. Pour y arriver, il suffit à ces derniers de suivre quelques instructions simples.

1. Souscrire à une mutuelle pour étudiant

Pour ceux qui souhaitent commencer leur première rentrée à l’université, il est important de souscrire à une mutuelle étudiante. Ce contrat permettra de jouir d’une bonne assistance. Cette clause permet à l’apprenant de bénéficier d’un remboursement total ou partiel des frais de santé. Sans cette filiation, l’accès aux soins pourrait revenir très cher. Ces contrats de mutuelle couvrent également les étudiants lors de leurs sorties dans le cadre des études. Notons qu’il existe, en général, plusieurs options en termes de mutuelle. Pour un bon choix, il faut prendre en compte plusieurs paramètres dont les conditions d’adhésion et les clauses de remboursement. La comparaison de plusieurs offres est d’autant plus importante si l’étudiant souffre d’une maladie particulière. Il faut s’assurer qu’elle est bel et bien prise en compte dans le contrat.

2. Avoir les informations nécessaires sur son université

Pour une bonne préparation, bien connaître son université constitue un préalable indispensable. Il faut forcément faire des recherches sur

  • l’école ;
  • la formation à suivre.

Se renseigner sur son campus

La vie au sein d’une école d’étude supérieure peut parfois présenter de grandes différences par rapport au collège. De plus, le fonctionnement varie beaucoup d’une université à une autre. La première des choses serait de beaucoup se renseigner sur la sécurité sociale dans les campus. Ensuite, les nouveaux doivent penser à connaître l’organisation générale du campus. Aussi, ces derniers ont l’obligation de connaître les différents groupes sociaux et services présents dans leur université. Ceci, dans le but de choisir ce qui leur conviendrait. Enfin, il serait convenable de connaître les relations qui existent entre son école et les autres pour pouvoir bénéficier des avantages qui en découlent.

Se renseigner sur sa formation

Après avoir maîtrisé son université, l’étape suivante consiste à en faire autant avec sa formation. En effet, la plupart des facultés font des cours magistraux et des travaux dirigés. Certaines d’entre elles ajoutent à cela des travaux pratiques. Connaître ses différents paramètres va permettre de mieux se préparer. Pour les nouveaux, selon leur origine, la formation et plusieurs autres facteurs, des programmes d’orientation peuvent exister. Pour bien préparer la rentrée, il faut bien sûr se renseigner sur ces détails. Certaines universités proposent, par exemple, des périodes en entreprise. Bien s’informer permettra donc de profiter de ces avantages. Pour mieux avancer, au cours de cette étape, il faut se faire des amis et constituer, si nécessaire, des groupes pour les études.

3. Choisir un bon logement

Dans la majorité des cas, aller à l’université suppose de se délocaliser. Il faut alors se trouver un nouvel habitat. Dans ce cas, les nouveaux peuvent choisir entre :

  • les résidences universitaires ;
  • la colocation ;
  • les locations équipées.

Dans l’un ou l’autre des cas, il faudra tenir compte de votre budget. À cet effet, la recherche et le choix de location doivent se faire très tôt. Les résidences universitaires sont moins coûteuses et grâce aux contrats de mutuelles, l’étudiant peut mieux faire face à certains accidents de la vie. La démarche d’obtention de ces logements passe par la formulation d’une demande. La colocation et les autres possibilités de logement constituent une deuxième option qui permet de vivre de nouvelles aventures. Elles permettent de demeurer en solo ou en groupe avec d’autres camarades. Dans ces logements, les étudiants peuvent vivre selon leur rythme et c’est la responsabilité civile de chacun qui est engagée.

4. Apprendre à résumer

L’une des qualités dont doit faire preuve l’universitaire est le sens de la synthèse. En effet, à l’université, les cours ne se déroulent pas de la même manière qu’au lycée. Les professeurs sont plus rapides et dispensent les cours dans un temps bref. Le reste du travail revient donc à l’étudiant. Celui-ci doit se montrer dynamique et stratège dans l’exploitation des documents pour vite les assimiler. Il doit pouvoir identifier les parties importantes de chaque cours et se doter d’une bonne technique pour les maîtriser rapidement. Cette méthode lui permet de vite maîtriser les cours et de connaître ses propres insuffisances afin de les corriger.

5. Apprendre à se faire conseiller et rester motivé

Pour réussir sa première à l’université, il est primordial d’avoir un bon conseiller. En effet, sur les campus, de nombreuses informations circulent sur les enseignants, les compositions, etc. Ces échos sont pour la plupart des rumeurs, mais tout de même très importants pour une bonne organisation. Aussi, il faudra ne pas baisser les bras aux premiers mauvais résultats et rester motivé. Certaines exigences des enseignants peuvent décourager les étudiants. Il convient de ne pas les prendre en compte et de viser l’atteinte de ses objectifs.