Comprendre les taux d’intérêt et les conditions du crédit à la consommation

crédit à la consommation

Publié le : 15 octobre 20238 mins de lecture

Plusieurs raisons incitent généralement les particuliers à souscrire un « crédit consommation ». Il peut s’agir de partir en vacances, d’acheter une moto ou un véhicule, de financer des travaux … Même si de multiples offres sont proposées, il convient de les étudier minutieusement. Quels sont les conditions d’éligibilité et les taux d’intérêt appliqués ?

Qu’est-ce que le prêt à la consommation ?

Le « crédit consommation » est un contrat par lequel une banque met une somme d’argent à la disposition d’un emprunteur. D’un montant de 200 à 75 000 euros, il est la solution idéale pour concrétiser des projets non immobiliers. Toutefois, il faut noter que la construction et l’acquisition d’un bien immobilier sont exclues de cette opération. Grâce à ce prêt, vous disposerez d’une trésorerie (découvert, prêt personnel …) ou financerez l’achat de prestations de services (voyages, par exemple). Le souscripteur peut aussi s’en servir pour acheter des biens de consommation (voitures, appareils électroménagers, meubles …). Si vous voulez avoir plus d’informations sur le sujet, cliquez tout simplement sur ce lien. Toute personne souscrivant un tel prêt est protégée par les mesures du Code de la consommation. Cette protection s’explique par les comportements souvent impulsifs des achats associés à un crédit conso.

À parcourir aussi : Acheter une voiture : Comment choisir le bon prêt auto en 5 conseils essentiels

Quels sont les types de crédits à la consommation ?

Deux types de prêts à la consommation sont disponibles :

• Le crédit affecté : il est destiné au financement d’un projet précis au moment de la signature du contrat (voyage, cadeau, automobile …). L’emprunteur a l’obligation de présenter des pièces justificatives.

• Le crédit non affecté : contrairement au cas précédent, vous utilisez la somme empruntée à votre guise. Vous n’êtes pas tenu de fournir des justificatifs quant à la destination des fonds. Le crédit renouvelable et le prêt personnel font partie de cette catégorie.

Vers quelle banque se tourner pour l’obtention d’un prêt à la consommation ?

Comme plusieurs autres personnes, vous vous rapprochez sûrement de votre banque pour effectuer une demande de prêt conso. Mais gardez en mémoire que votre éligibilité est possible dans un autre organisme financier. Dans certaines situations, vous pourriez même bénéficier d’un meilleur taux d’emprunt. Vous souhaitez diminuer ce dernier ? Pensez à utiliser un simulateur ou un comparateur en ligne. Cet outil est le moyen par excellence pour dénicher des offres avantageuses. Pour vous simplifier la tâche, sachez que les contrats de particuliers.sg.fr sont adaptés à tous les besoins. Étudiez-les dès aujourd’hui et choisissez celui qui vous convient le mieux.

Comment fonctionne un crédit conso ?

• Le coût du « crédit consommation » dépend de la durée de remboursement et du taux d’intérêt.

• La durée de remboursement est supérieure à 3 mois. Le souscripteur rembourse une partie du montant emprunté de façon échelonnée et les intérêts. Ceux-ci correspondent au coût du prêt.

• Le taux du crédit est exprimé en taux annuel effectif global (TAEG) et en taux débiteur. Même s’il varie selon les établissements financiers, il ne peut excéder le taux d’usure (ou taux minimum).

Taux débiteur (ou taux d’intérêt nominal)

Il s’agit du taux annoncé par l’organisme prêteur. S’exprimant sous la forme d’un taux annuel, il sert de base pour calculer les intérêts rémunérant la somme prêtée. Cependant, d’autres paramètres sont à considérer pour estimer le coût réel du prêt. En effet, les frais s’ajoutant aux intérêts doivent aussi être pris en compte.

Taux annuel effectif global

Le TAEG comprend tous les frais obligatoires pour la souscription d’un prêt à la consommation. Chaque établissement de crédit le définit librement, en se basant sur ses propres critères. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il existe des écarts sur ce marché. Calculé en fonction de votre projet et de votre profil, le « scoring » permet de déterminer le taux à appliquer. Comme mentionné plus haut, le TAEG ne peut dépasser le taux d’usure fixé par la Banque de France. À la différence du prêt immobilier, il est difficile à négocier. Pour souscrire un crédit à la consommation moins cher, comparez les offres proposées par différents organismes. Pour les trouver, optez pour une néo-banque, un établissement prêteur (en ligne ou en agence) ou votre banque habituelle.

Quelles sont les conditions d’éligibilité au prêt à la consommation ?

À l’instar du crédit immobilier, l’éligibilité au prêt conso est déterminée par la banque ou la structure de financement. Divers éléments sont analysés.

La situation administrative du souscripteur

Trois conditions sont requises pour déposer une demande de « crédit consommation » :

• Être de nationalité française.

• Avoir au moins 18 ans.

• Jouir de ses droits civiques.

La capacité d’endettement de l’emprunteur

La capacité d’endettement désigne la somme maximale consacrée chaque mois pour le remboursement du prêt à la consommation. Elle est calculée à partir du taux d’endettement et ne doit pas être confondue avec la faculté d’emprunt. La banque accorde une attention particulière à ce critère. De manière générale, un taux d’endettement de 33 à 45 % est accepté par les établissements bancaires.

Les garanties

Tout comme le crédit immobilier, le prêt à la consommation doit être garanti. Les banques imposent cette condition car elle les protège contre d’éventuels défauts de paiement. Voici trois solutions pour garantir le « crédit consommation » : hypothèque du logement, nantissement du véhicule et utilisation de l’assurance-vie.

L’assurance

Le choix de l’assureur vous revient. Privilégiez donc ceux qui proposent les taux les plus attractifs. L’assurance de prêt ne couvre que l’invalidité, le décès, la perte d’emploi, la PTIA et l’ITT. PTIA = Perte totale et irréversible d’autonomie ITT = Incapacité temporaire de travail


Plan du site