Construction de maison individuelle : quel stype choisir ?

Construction de maison individuelle

Publié le : 09 décembre 20205 mins de lecture

La construction d’une maison constitue un projet à vie. Alors, il convient de faire le bon choix avant d’en construire une. Aussi, faut-il bien choisir le type de maison individuelle à mettre en place. En effet, les coûts des travaux et les autres décisions à venir vont se baser sur la sélection du type de maison. Voici quelques idées de construction maison individuelle.

La construction en bois et la construction industrielle

Beaucoup de particuliers s’orientent vers les constructions en bois pour leur maison individuelle. Elle constitue aussi un matériau de choix pour le constructeur maison contemporaine. L’utilisation du bois comme matériau possède de nombreux avantages. En effet, il est facile à travailler et à manipuler. Une maison en bois est également facile à mettre en place. Ensuite, le bois est un matériau de construction peu coûteux. De plus, il permet d’adopter un large choix de style architectural grâce à son caractère léger et souple. Sachez qu’il est sept fois plus léger que le béton. Puis, il se marie très bien avec les autres matériaux de construction comme le béton, le marbre, les parpaings ou les briques.

Mais encore, il a une longue durabilité dans le temps. En effet, contrairement aux idées reçues, il faut savoir que ce matériau offre beaucoup de résistance aux intempéries telles qu’aux grands froids ou aux fortes chaleurs. Toutefois, il faut connaître que ce matériau nécessite beaucoup d’entretien tout au long de l’année. Puis, il n’offre pas la même isolation thermique que les autres matériaux de construction. Pour pallier cette faille, il convient de choisir un revêtement en brique.

Parmi les choix de construction, il existe également les fabrications industrielles. La plupart du temps, ce sont des maisons modulables constituées de plusieurs modules individuels. Les modèles évolutifs pour le plan maison contemporaine, offrent la possibilité de rajouter des modules ultérieurement. Quant aux maisons préfabriquées, elles comportent des éléments qui sont déjà travaillés en usine. Elles permettent un réel gain de temps dans la construction, car il ne reste plus qu’à monter les différentes pièces préfabriquées une fois qu’elles sont livrées. De plus, le coût de la construction d’une maison préfabriquée est moins coûteux, car les divers éléments à acheter sont produits en masse dans les usines. Ce qui réduit largement leurs prix sur le marché, tout en gardant une excellente qualité.

À parcourir aussi : Construire une maison contemporaine en bois

La construction traditionnelle

Les maisons traditionnelles sont construites avec des éléments fabriqués individuellement. En première place des maisons traditionnelles les plus prisées selon le constructeur maison contemporaine, sont les maisons en béton. Mais, les maisons en briques intéressent également beaucoup de particuliers. En effet, elles ont l’avantage d’être bien isolantes et procurent une atmosphère confortable. Puis, il existe aussi l’option en pierre qui offre beaucoup d’esthétisme. Une large gamme de construction permet une personnalisation efficace des façades et d’autres parties de la maison individuelle. Bref, en choisissant le type de maison traditionnelle pour sa maison contemporaine, on accède à un large choix de configurations et d’aménagements.

À parcourir aussi : Faire construire sa maison vendéenne en faisant appel à un spécialiste

La construction écologique

De nos jours, les constructions écologiques ont de plus en plus d’adeptes. Elles sont respectueuses de l’environnement. Mais, elles coûtent plus cher que les maisons traditionnelles. Les investissements de départ sont assez énormes pour pouvoir obtenir une maison écologique. Toutefois, les coûts énergétiques de l’habitation sont 5 fois moins chers par rapport aux autres types de maisons individuelles. Cette élévation des coûts peut combler dans le temps les dépenses faites durant la construction de la maison.

Au choix, il y a les maisons passives qui prônent la réduction des consommations d’énergie et favorisent les sources d’énergie naturelle comme l’énergie solaire ou encore éolienne. Les maisons passives les plus performantes arrivent à être autonomes en termes d’énergie tout en optimisant le confort comme l’isolation thermique ou la ventilation.

Parmi les types de maisons bioclimatiques, on peut citer les habitations bioclimatiques. Elles réduisent significativement les déperditions d’énergie en choisissant les meilleurs matériaux et en maximisant l’effet de l’orientation ou de la prise de vent. Elles s’intègrent merveilleusement bien à l’environnement direct. Pour ce faire, les murs sont recouverts de plantes grimpantes ou de vignes pour certaines maisons bioclimatiques. Quant aux maisons HQE ou à haute qualité environnementale, elles bénéficient d’une certification affirmant que son impact environnemental est très limité.

Plan du site