Déménager au Canada : choix de destination, formalités et conseils utiles

Déménagement

Publié le : 08 septembre 20237 mins de lecture

Destination d’immigration privilégiée, Le Canada s’apprête à accueillir d’ici 2024 près de 500 mille nouveaux expatriés. Ce pays d’Amérique du Nord séduit par la beauté de ses paysages naturels, un indice d’employabilité élevé et un mode de vie des plus agréables au monde. Si l’aventure vous tente, vous trouverez, dans cet article, des informations utiles pour déménager en toute sérénité.

Quelles sont les dépenses à prévoir pour déménager au Canada ?

La première question qui se pose est d’ordre financier. Quelles sont donc les dépenses à prévoir pour un déménagement de la France au Canada ? En réalité, le coût varie en fonction d’un certain nombre de critères, à savoir :

  • la région de provenance ;
  • la ville de destination au Canada ;
  • la durée du transport ;
  • les biens et effets personnels à transporter ;
  • le moyen de transport ;
  • les frais des déménageurs ;
  • les frais douaniers ;
  • l’assurance déménagement.

Cette liste présente les dépenses générales. Si vous avez des besoins spécifiques, vous devez les inclure dans les frais de déménagement. Mais pour simplifier les démarches et évaluer le coût global, il est vivement recommandé de faire appel à une entreprise spécialisée dans les déménagements à l’étranger, notamment outre-mer. Ces professionnels connaissent les formalités à entreprendre, vous évitant ainsi des démarches chronophages souvent compliquées. En engageant des déménageurs, vous pouvez obtenir un service clé en main !

À parcourir aussi : Les éléments à prendre en compte pour réussir son déménagement

Les démarches administratives pour un déménagement conforme à la loi

Les Français peuvent séjourner au Canada jusqu’à six mois même sans visa. Une fois cette période dépassée, ils doivent entreprendre les démarches d’immigration et régler leur situation en suivant des étapes précises. Dans un premier temps, il faut vérifier son éligibilité d’entrée auprès du Service d’immigration et de citoyenneté canadienne. Ces vérifications peuvent être réalisées en ligne. Ainsi, un permis de séjour vous est remis pour une durée limitée ou illimitée en fonction de votre situation. Vous obtenez alors soit une carte de séjour temporaire soit un permis de résidence permanente.

Pour transférer votre résidence, vous devez créer un dossier incluant les documents demandés par le service des douanes. Il faut alors fournir un inventaire détaillé avec tous les éléments de mobilier, les biens et les affaires personnelles que vous comptez emporter : il s’agit du formulaire B4. Le dossier comprend une photocopie du passeport, le contrat de travail signé par le futur employeur au Canada, le certificat de changement de résidence, etc.

Une franchise de droit s’applique aux personnes qui comptent séjourner au Canada pendant au moins trois ans et à celles qui visent une résidence permanente. Il est important de savoir que certains produits ne sont pas autorisés à entrer dans le pays (les viandes par exemple). D’autres sont soumis à des taxes très élevées. Sachez qu’en faisant appel à un déménageur de la France vers le Canada comme berton-groupe.com, vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé. Les professionnels sont tenus de vous expliquer toutes les formalités du déménagement qui vous concernent.

Pour une protection optimale, vous devez souscrire une assurance rapatriement avant d’entamer le déménagement. Arrivé sur place, une carte de résidence sociale, plus communément appelée « Carte Soleil », vous sera remise soit par la Régie de l’assurance maladie, soit par un médecin indépendant. Notez que cette assurance ne concerne que les résidents étrangers disposant d’un contrat de travail d’une durée minimum de six mois. Dans le cas échéant, vous pouvez compter sur les soins gratuits pris en charge par l’État.

À parcourir aussi : Mexique :comment vivre et travailler à Cancún ?

Déménager au Canada : les besoins particuliers

Si vous comptez vous rendre au Canada avec votre animal de compagnie, vous devez contacter l’agence canadienne d’inspection des aliments. Pour les chats tout comme les chiens, vous devez présenter un certificat de vaccin valide contre la rage. Nul besoin de certificat d’identification par puce ou d’importation ! Si votre chien a moins de huit mois, vous aurez à fournir un certificat de zoo sanitaire datant de moins de soixante-douze jours au moment où vous entrez sur le territoire canadien. Cette condition ne concerne que les chiens qui voyagent en cabine et non en soute.

Pour les véhicules, la sécurité automobile applique une réglementation assez stricte. L’examen du véhicule avant son entrée est obligatoire. Sachez, par exemple, à moins qu’il s’agisse d’un véhicule de collection, vous ne pouvez pas emporter avec vous une voiture âgée de moins de quinze ans. Mais si votre voiture a plus de quinze ans, vous devez vous assurer de sa conformité avec les lois canadiennes. Veillez à vous présenter avec un véhicule parfaitement propre de l’extérieur comme de l’intérieur. Des documents d’admissibilité doivent également être préparés comme un certificat de radiation d’immatriculation.

Déménagement : les effets personnes et les biens autorisés sur le territoire

En quittant la France, vous devez entreprendre un certain nombre de démarches spécialement liées au départ comme résilier son bail et son contrat de mutuelle santé, mais aussi la sélection des effets personnels à emporter.

Tout d’abord, nous vous invitons vivement à réaliser un tri astucieux. Ne Retenez que l’essentiel et débarrassez-vous de tout ce que vous pouvez acheter sur place. La Canada étant un pays où le froid bat des records universels, il serait plus pertinent, une fois arrivé, d’adapter votre garde-robe à ce nouveau climat. Un déménagement vers le Canada en provenance de la France peut prendre jusqu’à deux mois. Soyez préparés !

Un autre facteur à ne pas négliger : le moment du déménagement. Le renouvellement des baux de location a lieu le 1er juillet : organisez alors votre départ à cette date. Cela augmente vos chances de trouver un logement qui répond à vos besoins et vous évite des frais de garde-meubles dont vous pouvez vous passer.

Plan du site