François Fillon reconnait enfin la faillite de sa politique

Fillon vient de progresser dans mon estime. Il s’est enfin rendu compte qu’il est “à la tête d’un Etat qui est en situation de faillite sur le plan financier”. A qui la faute?

Dominique de Villepin a sauté sur l’occasion pour laisser transpirer sa rancune (légitime) envers le système Sarko et a rétorqué en affirmant avoir “laissé l’Etat dans une situation meilleure qu’aujourd’hui”. Il est vrais que la situation française était bien meilleurs quand Sarkozy n’était que numéro 2 du gouvernement et Chirac (si vous ne vous souvenez plus, regardez dans les livres d’histoire) était le président (si si, il l’a été!).

L’Etat possédé au moins 15 Milliards d’euros de plus et ne s’était pas encore presque engagé dans une guerre contre l’iran qui sera excessivement chère en plus d’être criminelle, très risqué pour le monde et à contre courant de l’opinion internationale.

L’Etat avait certes privatisé ses autoroute mais il n’avait pas encore réussis à céder l’un de ses derniers actif de valeur : GDF.

Mais rassuré vous, maintenant que François Fillon s’est enfin rendu compte de la faillite de sa politique il va forcément revenir en arrière. Attention bourgeois, tremblez! Les 15 milliards de cadeaux fiscaux vont vous êtes retiré et les franchises médicale annulé.

Mieux encore, le nouveau Fillon réparera même ses anciennes erreurs (loi Fillon sur l’éducation et sur les retraites) et celle des dernier gouvernement.

Peut être que l’Etat s’en sortira enfin un peu mieux?