Grave défaite de l’espoir

Avec 53% pour Nicolas Sarkozy, la France reste à droite. Le changement tant attendu ne viendra pas. Les français ont choisis la révolution conservatrice. Bush vient de trouver un nouvel allié!

Je suis perdu.

Je suis perdu, parce que pendant des mois, je me suis, comme de nombreux Camarades, investie pleinement dans la campagne participative pour porter Ségolène Royal à la présidence de notre pays.

J’y ai cru jusqu’au bout. J’ai eu cet espoir que la Politique change au plus haut niveau et que nous allions nous orienter vers un autre modèle de Société : une Société de la tolérance, du partage, de l’égalité et de l’anti libéralisme…, une société plus juste.

J’ai cru que nous allions avoir une autre approche de la Politique, au plus près des Citoyens, à l’écoute de leurs difficultés, de leurs problèmes, de leurs idées, de leurs propositions…

Au lieu de cela, un vote de peur à miné les Français. La peur de l’incompétence des femmes, la peur de la solidarité, la peur de l’ambition, la peur du changement.

Deux France sont opposé. Il y a la France conservatrice de doc gyneco, de johnny hallyday, de steevy, de Laurence Parisot, de besson, de tapie qui est soutenue par Berlusconi et Aznar. En face d’elle il y a la France de l’espoir du renouveau, celle de Renaud, de Cali, de Jamel, de Bénabar, de Yannick Noah, du collectif “Sauvons la recherche”, de la ligue des droits de l’homme, de nombreux économistes qui est soutenue par Prodi et Zapatero.

Hier la France conservatrice à gagnée. Elle à gagnée une bataille très importante. Mais elle n’a pas gagné “la guerre”!

Je me retrouve donc à nouveau dans un Parti de l’Opposition, qui j’ose l’espérer va se conduire dignement envers notre Candidate et les millions d’électeurs qui lui ont fait confiance. La campagne qu’elle a menée et le résultat qu’elle a obtenu méritent le respect.

La campagne qu’elle à mené était loin d’être facile. La droite à réussis, grâce à l’utilisation de moyen monstrueux, à déguiser son bilan et à incarner le changement. Elle à réussi à faire croire à l’électorat populaire que “travailler plus pour gagner plus” était une solution à leurs problème. Elle à réussis à faire croire que le problème en France c’est le taux d’impositions. Elle à réussis à faire croire que l’immigration était la source de tout nos problème. Elle à réussis à faire croire que les thèses du front national ne sont pas si mauvaise que ça!

L’indépendance de la presse est très préoccupante. TF1 (la chaine la plus regardé en France) travaille presque officiellement pour la droite ultra-libéral. Ses émissions fortement idéologisé sont révoltante comme “le droit de savoir spécial chômeurs” (extrait du zapping).

Tout n’est pas terminé, nous devons tout faire pour que Nicolas Sarkozy ne monopolise pas tous les pouvoirs :

Il faut faire gagner le maximum de candidats du Parti Socialiste et de la Gauche aux élections législatives les 10 et 17 juin prochains !

Nous sommes encore en mesure de faire renaître l’espoir à tous ceux qui aujourd’hui ont vu leur avenir s’assombrir. Il faut absolument empêcher l’UMP d’avoir la majorité absolue au parlement pour modérer le pouvoir de la droite dure qu’incarne Nicolas Sarkozy.Il faudra ensuite travailler en profondeur sur l’idéologie de la gauche. De grandes manœuvres s’annoncent au sein du PS. Nous devrons tous rester mobiliser pour que la déchirure ne sois pas le maitre mot de ces prochains mois! Ségolène Royal avec ses 16,8 millions de voix a réunit plus de suffrages sur son nom que Mitterrand en 1988. Elle est donc clairement en position de pouvoir représenter l’opposition. Elle à exprimé sa disponibilité pour mener les campagnes à venir.

De toute façon une chose est sure : on ne peut pas refaire des “primaire” en novembre 2011. Sarkozy était préparé à cette échéance depuis 4 ans, Ségolène depuis une seule année. Le prochain premier secrétaire du PS devra avoir vocation a être le prochain candidat.Il faut maintenant oser parler de Politique partout : en famille, entre amis, au travail, y compris lorsque l’on n’est pas d’accord, c’est un sujet qui reste “tabou”, comme c’est dommage… C’est à cause de ce manque de dialogue qu’aujourd’hui la Gauche est battue…

La Politique est quelque chose de digne, elle mérite tout notre respect. Nous allons devoir nous réapproprié le terrain de la proposition et de la rénovation politique. La Politique, ce n’est pas un gadget que l’on agite en période électorale, ça construit nos vies et nos façons d’aborder les sujets importants qui gèrent notre Société.La Politique construit nos avenirs.

S’engager en Politique, c’est magnifique !

Inscrivez-vous dans les partis, militez !Les MJS ont besoins de bras pour porter les valeurs de la gauche. Il va falloir une réel force d’opposition, de jeunes pour rester vigilant et dénoncer les manœuvres dangereuse que nous a déjà promis Sarkozy. Tous ceux qui le souhaitent seront aussi les bienvenus au Parti Socialiste : il a besoin de renouveau.Engagez-vous dans le syndicalisme !

L’UNEF, l’UNL, la CGT et tout les autres syndicats ont besoins d’être représentatif pour assurer la sauvegarde de nos droits. La démocratie ne se réduit pas à l’expression citoyenne à l’occasion d’une élection. Elle implique que les grandes décisions économiques et sociales soient soumises à concertation et négociation. Ainsi la démocratie sociale doit tenir toute sa place, avec une légitimité reconnue, appuyée sur le droit et les libertés syndicales. Les syndicats y veilleront.Soutenez la presse indépendant !

De nombreux journaux doivent aujourd’hui se vendre a de grands groupes pour garder des mages de manœuvres financière suffisante. Ca entraine une disparition de leurs autonomie éditoriale. On prend le risque de perdre une partis de la liberté de la presse. La seul solution : s’abonner. Que ce soit Politis, Alternative économique, Mariane, Libération, Le Monde, le Canard enchainé ou d’autre, il y a forcément un journal qui vous correspond.