Investissement lmnp : conseils en ligne

Publié le : 01 décembre 20205 mins de lecture

L’investissement lmnp permet de bénéficier d’une rentabilité brute plus avantageuse par rapport à la location nue. De ce fait, cette forme d’investissement commence à avoir le vent en poupe auprès des investisseurs non professionnels. Mais qu’est-ce qu’un investissement lmnp au juste ? Comment devenir loueur en meublé ? Dans quel type de bien investir ? …

Investissement LMNP : c’est quoi au juste ?

L’investissement LMNP consiste à acheter un bien immobilier dans le but de louer celui-ci par la suite. Le bien en location contient déjà tous les équipements nécessaires à la vie quotidienne du locataire. Après l’acquisition, le loueur en meublé non professionnel peut intégrer son bien à une résidence pour séniors, EHPAD, résidence de tourisme, résidence d’affaires ou résidence pour étudiants. Il devra dans ce cas faire appel aux services d’un gestionnaire spécialisé.

Pour faire simple, voici quelques critères qui définissent le statut de LMNP ou Loueur en Meublé Non professionnel. Primo, comme son nom l’indique, il faut d’abord acheter un bien (neuf ou ancien) dans le but de louer celui-ci en meublé. Secundo, l’activité de location ne doit pas être l’activité principale du propriétaire. Tertio, les loyers doivent être inférieurs à 23 000 €/an. Enfin, le total des loyers ne doit en aucun cas dépasser 50 % du revenu global du propriétaire. Pour d’autres explications plus claires et complètes, cliquez ici.

À parcourir aussi : Défiscalisation immobilière : quels sont les dispositifs les plus importants ?

Micro bic ou réel simplifié ?

Répondre à cette question est inévitable lorsqu’on investit en LMNP. En fait, ce sont les régimes fiscaux utilisés. Vous allez devoir choisir en fonction de votre cas. Voici quelques explications qui vous permettront de comprendre rapidement.

Par défaut, le régime micro bic est appliqué aux petits investisseurs. C’est-à-dire, ceux qui gagnent des recettes de location ne dépassant pas 70 000 €/an. En optant pour ce régime, vous bénéficiez d’un abattement de 50 % sur les recettes annuelles de location. Les gîtes et les chambres d’hôtes en outre bénéficient d’un taux d’abattement de 71 % avec un plafond de recettes égal à 82 800 €/an. On ajoute à tout cela 15,5 % de prélèvements sociaux. Le régime micro bic est avantageux si vous n’avez pas de charges ou emprunts à déduire des recettes. Et surtout si les charges sont inférieures à 50 % des recettes de locations annuelles. Bref, les charges ne sont pas déductibles avec le régime micro bic.

Le deuxième régime fiscal s’appelle le régime réel. Tout se base sur des valeurs réelles. En cas de non-respect des critères pour bénéficier du micro bic, vous tirez profit par défaut du régime réel. Toutefois, il est quand même possible de demander l’application de ce régime même si votre revenu annuel est inférieur à 70 000 €. Mais comment ça fonctionne exactement ?

Sachez d’abord que les revenus perçus en LMNP sont considérés comme des revenus commerciaux. Plus précisément, on les considère comme des bénéfices industriels et commerciaux. De ce fait, vous serez dans l’obligation de tenir une comptabilité comme les commerçants ou les artisans. Le petit souci de choisir ce régime est le calcul de l’amortissement. Son plus grand avantage est la déduction de certaines charges : frais de notaire, taxe foncière, assurances, taxe d’habitation, charges de copropriété, etc. Faites appel à un expert-comptable pour plus de précision.

À parcourir aussi : Loueur de biens immobiliers meublés : choisir le bon comptable

Dans quel type de bien investir ?

En fonction de votre budget, vous pouvez choisir entre les types de bien à louer suivants. En premier lieu, il y a les résidences de tourisme qui servent généralement à accueillir les vacanciers toute l’année ou pendant la saison haute. Puis, vous pouvez aussi opter pour les résidences d’affaires. Ce type de bien est idéal dans les quartiers d’affaires. Les résidences étudiantes en outre sont spécialement dédiées aux étudiants. Ce type de logement est en manque en France. Du coup, il s’agit d’une opportunité à saisir. Au même titre que les résidences étudiantes, vous trouverez également les résidences pour séniors ou EPHAD. Les personnes âgées ont besoin de logement adapté à leur mode de vie.

En somme, l’investissement locatif meublé est en plein essor et offre plusieurs avantages fiscaux.

Plan du site