José Bové renonce à représenter la gauche antilibérale en 2007

Ou pourquoi le rassemblement antilibérale est mort…

Le 23 novembre, José Bové à retiré sa candidature pour représenter “la gauche de la gauche” aux élection présidentielle de 2007. Il se placerais lui même en retrait du mouvement…

Il à critiqué très fortement le PCF et Marie-George Buffet qui ont tenter de faire une OPA sur ces collectifs. Il à dit refuser de “servir d’alibi unitaire” au PCF. On assiste en ce moment même à la fin de la gauche “antilibérale”.

Seul un type comme josé Bové aurait pu représenté un collectif comme celui là. Populaire pour une grande partit de la population, il savait fédéré les gens autour de lui. Il ne représenté pas comme le PCF (ou les autres parti communistes : LCR, LO, …) un vieux parti politique usé, bien loin de l’attente populaire.

On va maintenant assisté à l’inexorable décente aux enfers des collectifs qui vont finir par ne plus représenter que le PCF…

Je doute aujourd’hui que Clémentine Autain ou Marie-George Buffet ai la même capacité à faire un bon score en 2007.

En même temps, l’un des principale point de discussion de ces collectifs est de savoir si il faut gouverner avec le PS ou pas. L’autre est de savoir qui va le représenté. Quand la gauche de la gauche sert à faire gagner la droite : on doit se poser des question…

Profitons en pour apporter la victoire en 2007 à la gauche (et soyons présent demain pour lui rappeler quels ont été ces engagement).