La cour du roi soleil à Strasbourg

Le grand barnum gouvernemental s’est déployé vendredi à Strasbourg pour un Conseil des ministres décentralisé, appelé à se déplacer à nouveau en Corse en novembre.

Quel belle preuve de proximité avec les citoyens. Moi je demande que le prochain conseil des ministres se déroule à Anduze et plus précisément à coté de chez moi!

C’est vrais : la France est beaucoup trop centralisé. Depuis Louis XIV et jusqu’à Sarko 1er (espérons que ce soit le seul de sa dynastie), les pouvoirs ont presque toujours été hyper-concentré dans les mains d’un seul homme ou d’un groupe très restreins d’individus. Le lieu du pouvoir est toujours resté concentré à Paris (ou Versaille, qu’importe) et d’ailleurs la ville (comme le dirait sans doute Nicolas) en à soufferts dans son architecture et son hyper-concentration.

Bon alors on peut dire encore une fois : “Bravo Sarko, tu prend le problème de la centralisation à bras le corps”. Faire un Conseil des ministres en province c’est symboliser la proximité du Gouvernement de tous les français et pas simplement des parisiens. D’ailleurs en outre du conseil des ministres on à pu assister au footing matinal de Sarkozy et Fillon en ville et aux déambulations du duo exécutif et des ministres dans le centre. Les alsaciens n’auraient ils pas le droits d’assister eux aussi à un évènement sportifs? Evidement tout ceci à un cout : une ville sous quasi couvre-feu, des frais de transports et de sécurité décuplé, une perte de temps pour le gouvernement, etc.

Le gouvernement à promis un conseil des ministres dans les DOM. Très bien mais est-ce que le prix que va couter ce conseil (en frais de transports, etc.) ne serait pas mieux utiliser en aide économique à ces département?

D’ailleurs l’expérience avait déjà été initiée par Valéry Giscard d’Estaing, mais avait été très vite abandonnée à cause de ce même coût entraîné par ces d’escapades ministérielles.

Les municipales approchant, on à fort à parier que le gouvernement ira soutenir tout les candidats de la droite avant mars prochain. Ensuite le conseil des ministres décentralisé ne sera plus qu’un souvenir! La présidence de Nicolas Sarkozy est toujours été axée autour de l’action et du mouvement, mais dans le seul but de servir sa communication et sans véritablement servir la France. Le roi soleil n’emmenait-il pas sa cour avec lui lorsqu’il se déplaçait en province ?