La fête est finis!

Avant les élections municipales, on (la gauche) vous avait prévenue de la tenue probable d’un “plan de rigueur” (ici et la). On vous avait dis que c’était inéluctable au vus des finances publiques. Et bien aujourd’hui on nous parle pudiquement “d’économies de 6 à 7 Milliards d’euros”!

Le gouvernement français annoncera vendredi six à sept milliards d’euros d’économies en rognant sur ses dépenses d’intervention dans le logement, la santé, l’emploi et la formation, rapporte Le Monde dans son édition datée du 3 avril.

Image 4 Image 5Ce sont les grandes politiques d’intervention économique et sociale qui vont être charcuté au couteaux. Elles représentent, ensemble, 464 milliards d’euros de dépenses par an, qui se répartissent de la manière suivante : 180 milliards d’euros pour la politique publique de santé, 100 milliards pour les dépenses de solidarité (handicap, dépendance, lutte contre la pauvreté et les exclusions), plus de 80 milliards d’euros pour la politique de la famille, plus de 70 milliards pour l’emploi et la formation professionnelle et plus de 34 milliards pour la politique du logement. C’est donc prêt de 2% des dépenses sociale du pays qui seront supprimé, alors que des augmentations de budgets seraient très souvent nécessaire!

Le gouvernement nous répète encore et encore que ce sont des économies “a service égale”. Mais nous sommes des millions a sentir au quotidiens que les économies se font toujours a notre détriment!

Martin Hirsch qui, le pauvre, semble faire preuve de bonne volonté se retrouve bien seul comme ministre d’ouverture avec des mesure qui “coutent trop chère”. Idem pour Fadela Amara et son plan banlieue qui sera sans doute le premier a être grignoté (de son petit milliard qui représente si peu pour le gigantisme de certains quartier).

J’ai envie de dire qu’on savait dès le début de cet “ouverture” comment ça se passerait!

Tiens moi j’ai une idée pour économiser 15 Milliards d’euros : supprimer le paquet fiscal, première mesure prise par Nicolas Sarkozy après son élection.