La Grande-Bretagne et le Royaume-Uni : deux termes qui prêtent à confusion

Les deux termes Grande-Bretagne et Royaume-Uni sont souvent utilisés à tort comme synonymes. En fait, les deux mots ont des significations complètement différentes. Dans cet article, nous approfondissons les différences et les significations, afin de pouvoir les utiliser correctement, avec les bonnes références.

Les origines du nom

Le terme Grande-Bretagne ou great britain a des origines très anciennes. Il part de l’histoire du règne de James Stuart (également connu historiquement sous le nom de James VI d’Écosse, et de James I d’Angleterre). Au début, il gouvernait deux royaumes dont il était le seul et unique monarque (l’Angleterre et l’Écosse, précisément). Il est ensuite passé en 1707, avec l’acte d’union à un seul royaume de Grande-Bretagne. Puis, en 1801, le nouvel Acte d’Union dans lequel la Grande-Bretagne et l’Irlande du Nord ont fusionné pour former ce qu’on appelle de nos jours le Royaume-Uni ou united kingdom.

De plus, le terme Royaume-Uni (connu sous le nom de Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord – dans la langue originale : Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord), fait référence à un ancien État européen et à ce qu’on appelle le Commonwealth.

Différence entre Grande-Bretagne et Royaume-Uni

Le terme Grande-Bretagne, appelé également îles britanniques, désigne un territoire géographique spécifique. La Grande-Bretagne est une île d’une superficie de 229 850 km². Elle est caractérisée par l’île principale et les petites îles voisines comme : Anglesey, l’île de Wight, les Hébrides, les îles Orcades et les îles Shetland. Elle est formée par trois grandes nations qui est : l’Angleterre, l’Écosse et le Pays de Galles. Par contre, le terme Royaume-Uni ou united kingdom (en abrégé UK) est composé de quatre nations, qui sont : Angleterre, Écosse, Pays de Galles et Irlande du Nord. En d’autre terme, l’united kingdom est formé par le great bretain et l’Irlande nord. Le royaume a une population d’environ 64,5 millions d’habitants, et est principalement vallonné et plat, de sorte que ses montagnes n’atteignent jamais de grandes hauteurs. Initiateur de la création de l’union européenne avec la France et l’Allemagne, le Royaume-Uni décide de se retirer de l’union suite à un referendum du 23 juin 2016. Appelé également ce processus de retrait Brexit ou Bretain exit, l’united kingdom est officiellement séparé de l’union européenne à partir du 31 janvier 2020.

Il est possible de rejoindre la Grande-Bretagne grâce au tunnel ferroviaire qui relie la ville britannique de Cheriton, dans le Kent, à la ville française de Coquelles. Le célèbre tunnel est le “tunnel sous la Manche”. Il existe également plusieurs liaisons par air et par eau, utiles pour voyager entre les deux côtes. Le Royaume-Uni est gouverné par la monarchie parlementaire sous le contrôle de la Chambre de Windsor. Sa capitale et siège du gouvernement est la ville de Londres, la plus grande ville du Royaume avec environ 8 700 000 habitants.

Le pavillon et la monnaies

Le Royaume-Uni est une union d’État qui a décidé, durant leur adhésion à l’union européenne, de ne pas accepter l’utilisation de la monnaie unique Euro. Dans de multiples sondages depuis 2005, la majorité des habitants se sont prononcés contre l’entrée en vigueur de cette monnaie. La monnaie locale utilisé depuis toujours est la livre sterling. Il est reconnu dans le monde financier et est accompagné du symbole £.

Le drapeau du Royaume-Uni est appelé Union Jack ou Union Flag. Elle a été adoptée après l’Acte d’Union en 1801. Pour la création du drapeau, elle s’est inspirée de la version de 1606 du drapeau du Royaume. Ce dernier a été créé en croisant le drapeau de l’Angleterre (la croix de Saint-Georges, rouge sur fond blanc) et le drapeau de l’Écosse (la croix décousue de Saint-André, blanche sur fond bleu). À cette croix a finalement été ajouté le graphisme de la croix de Saint-Patrick (Saltire de Saint-Patrick), une croix aux bras diagonaux rouges sur fond blanc.