La musique contemporaine : quelques grands courants

Les musiques contemporaines désignent toutes les formes de musique qui se sont créé à partir de 1945. Il y en a une très grande variété qui est regroupée en plusieurs catégories. On les appelle les grands courants de la musique contemporaine.

Les grands courants de la musique contemporaine du début du XXe siècle

Au début du XX e siècle, est apparue la musique sérielle intégrale qui est la première forme de musique contemporaine grâce à Arnold Shoenberg et son élève Anton Webern. Ceux-ci ont voulu s’éloigner de la traditionnelle musique du carcan de la tonalité en créant une mélodie où les sons ont une même valeur et un même poids. La nouvelle musique utilise les 12 sons de la gamme chromatique et chaque musicien devait alors respecter la distribution de cette dernière quel que soit le type d’instrument qu’il utilisait. La musique ” Cinq pièce pour un orchestre op.6 ” d’Anton Webern est le parfait exemple de cette réalisation. Elle a servi de base ou de modèle pour les compositeurs des années 1950.

Les grands courants de la musique contemporaine des années 1950

Vers les années 1950 sont nées d’autres formes de musique plus stylées et moins rigides que les musiques sérielles d’Arnold Shoenberg qui sont appelées ” musiques expérimentales”. L’idée a longtemps été étudiée par John Cage vers l’année 1925, mais celle-ci a enfin été dévoilée durant les académies de Darmstadt en 1958. De cette nouvelle forme de musique sont nées les partitions graphiques qui sont à la fois une transcription de l’instrumental et un concept sonore. Son créateur et ses adhérents voulaient s’échapper de la notation traditionnelle de la musique. Puis, John Cage ne s’arrêta pas à cette création puisqu’il fut à un certain temps fortement influencé par la philosophie chinoise ” I ching”, d’où la naissance de la musique indéterminée.

Les grands courants de la musique contemporaine de la fin du XX è siècle et du début du XXI e siècle

Le syncrétisme est né vers la fin du XX e siècle et au début du XXI e siècle parce que les jeunes compositeurs sont devenus créatifs. Ils voulaient créer leurs propres styles en puisant dans les courants déjà existants. La personnalisation de la musique est devenue un but. Puis, les notions de théâtre musical et de théâtre instrumental sont nées vers les années 1960 parce que les compositeurs y ont trouvé une manière de soumettre mettre en avant leurs différentes créations à travers des structures polyvalentes.


Fans de musique ? Visitez alors www.rock-addict.fr pour plus d’informations.