La non alliance des verts et du PS est vraiment dommage!

Publié le : 01 décembre 20202 mins de lecture

Les verts et le PS ne feront pas alliance dimanche prochain pour les municipales de Montpellier. C’est sans doute du a un excès de confiance de la part des deux listes de gauche qui profitent de la faiblesse local de la droite pour s’entre déchiré.

C’est vraiment dommage!

Ils se renvoient aujourd’hui la balle pour savoir qui est responsable de cet échec. Moi je considère que c’est un échec collectif!

Celui du PS de ne pas avoir été assez attentif aux revendications des écologistes et aussi d’être un peu trop arrogant après le très beau score d’Hélène Mandroux et de sa liste de dimanche dernier.

Celui aussi des verts qui font cavalier seul pour, entre autre, montrer leurs capacité a recueillir des score par eux même et s’affranchir du PS local.

Évidemment la presse local et les militants verts (que je salut au passage) ce sont empressé de dénoncer le méchant Frêche qui gouvernerait en sous mains toute la politique locale. Pourtant même si je n’arrive pas a imaginer qu’il se soit abstenus de tout commentaire pendant le conseil fédéral du PS (ou il était invité), je pense que la décision a du être collective. Tout cela suite aux revendication ahurissante des verts (pas de retrait des cantonales, 9 élues, énormément d’adjoints, etc.).

Les verts peuvent être fier de leurs 11,12 %, mais ils ne doivent pas oublier que Hélène Mandroux en a recueillis 47,12 %. Un score non moins honorable…

La division de la gauche n’est pas une bonne chose. Jacques Domergue a complètement raté sa campagne mais on est jamais complètement a l’abri d’un hold-up. Alors méfiance et ne nous frappons pas trop dessus, le pire de tout serait de voire la gauche perdre, en étant très largement majoritaire!

Plan du site