La princesse vivait aux frais de la princesse

Cécilia Sarkozy (qui n’a jamais été élu, rappelons le) à disposé d’une carte bleue dont les dépenses étaient prélevées sur le compte du Trésor public ouvert à la présidence. L’épouse du chef de l’Etat a rendu sa carte il y a quelques jours compte tenu de la polémique suscitée par un article dans Le Canard enchaîné du 27 juin.

Emmanuelle Mignon, la directrice du cabinet de Nicolas Sarkozy, estimais que c’était “un moyen plus simple, plus rapide, plus moderne de répondre à ses frais professionnels classiques, tels les cadeaux protocolaires aux épouses des chefs d’Etat étrangers, les gerbes de fleurs ou les frais de représentation.”

Donc la princesse en chef à obtenue une carte qui prélève directement dans vos impôts messieurs dames. Je me demande quand même, comme René Dosière (spécialiste du budget de l’Elysée), à quel titre l’épouse du chef de l’Etat peut gérer l’argent public, dans la mesure où elle n’a pas d’existence juridique et qu’elle ne fait pas partie des services de la présidence.

Décidément un couple people à la tête de l’Etat c’est vraiment passionnant. Dommage que ça coûte si chère!