La tentative de polémique du jour

Quand on ne veut pas débattre sur le fond, projet contre projet, on distille des rumeurs et on tente de lancer des polémiques.

“Ce que j’ai dit et ce que je confirme, c’est que comme dans toutes démocraties le peuple

qui vote

est souverain et libre. Et donc

les Québécois

décideront librement de leur destin, le moment venu, s’ils en sont saisis et ce n’est pas à la France de dicter, aux Québécois, ni aux Canadiens ce qu’ils doivent faire. Mais en revanche, les principes de souveraineté et de liberté ne me paraissent absolument pas contestables”. Ségolène Royal sur Europe 1 lundi 22 janvier.