L’alcoolémie

L’alcoolémie exprime la concentration d’alcool dans le sang. Elle s’exprime habituellement en gramme par litre de sang (g/l). Donc une alcoolémie de 0,5 g/l signifie que le sujet a 0,5 grammes d’alcool pour 1 litre de sang (1000 ml). Jusqu’ici c’est clair!

C’est pas tout : il existe une corrélation entre la teneur d’alcool dans le sang et dans l’air expiré. Par exemple : 0,8 g/l de sang équivaut à 0,4 mg/l d’air expiré.

L’alcool diffuse dans toute l’eau du corps. L’alcoolémie atteint son maximum au bout d’½ heure environ si on est à jeun et 1 heure environ si la boisson est prise au cours d’un repas.

L’élimination de l’alcool est en revanche bien plus longue. En moyenne, l’alcoolémie décroît de 0,15 g/l par heure (” droite de Widmark “). Pour une alcoolémie de 0,6 g/l, il faut compter 4 à 5 heures avant que l’alcool soit totalement éliminé. Chez certaines personnes l’élimination est encore plus lente, à raison de 0,10 g/l de sang par heure.

L’élimination est en effet susceptible de fortes variations individuelles. D’où la difficulté de prévoir avec certitude le temps nécessaire à la détoxication.

Comment évaluer la concentration d’alcool dans l’organisme ?

L’évaluation se fait par l’analyse du sang ou par l’analyse de l’air expiré (éthylomètre, éthylotest). Il est important de ne pas confondre les 2 résultats : l’un exprimé en g/l de sang, l’autre exprimé en mg/l d’air expiré.

En France :

Taux légal d’alcoolémie : 0,5 g/l de sang (0,25 mg/l d’air expiré); De 0,5 g/l à 0,8 g/l : contravention de 4ème classe; A partir de 0,8 g/l de sang (0,4 mg/l d’air expiré) : délit. Les sanctions peuvent être immédiates.

Quelle alcoolémie correspond à 1 verre d’alcool ?

Les variations individuelles du métabolisme de l’alcool rendent la réponse difficile. Il est néanmoins possible de calculer une limite théorique susceptible d’être atteinte pour une consommation donnée.

L’alcool se dissout dans toute l’eau du corps, c’est-à-dire dans : 60 % du poids pour un sujet de corpulence moyenne, 70% du poids pour un sujet maigre et 50% du poids pour un sujet de forte corpulence.

Calcul pour un sujet de 70 kg et de corpulence moyenne, qui absorbe 1 verre standard (10 g d’alcool pur).

Son corps renferme 70 x 60% = 42 litres d’eau. Les 10 g d’alcool pur se diluent dans 42 l soit 10/42 = 0,20 g/l environ.

Calcul pour un sujet de 60 kg et de forte corpulence, qui absorbe 4 verres standard (4 x 10 g d’alcool pur).

Son corps renferme 60 x 50% = 30 litres d’eau. Les 40 g d’alcool pur se diluent dans 30 l soit 40/30 = 1,3 g/l environ.

En réalité, l’alcoolémie sera inférieure à cette valeur car :

  • L’absorption de l’alcool n’est pas immédiate et l’élimination commence avant que l’absorption ne soit achevée.
  • L’alimentation et le degré alcoolique modifient la résorption de l’alcool : l’alcoolémie augmente si l’on est à jeun.
Les alcoolémies délictuelles au volant (dès 0,8 g/l de sang) sont atteintes pour des consommations que beaucoup considèrent modérées.