Le boom économique de Nantes, un exemple à suivre

Historiquement associée à l’économie du trafic maritime, la ville de Nantes a du faire face, comme toutes les villes portuaires françaises importantes, à d’importantes mutations économiques ces dernières décennies, et a donc du chercher des solutions pour assurer une transition de son tissu économique local. Au fil des années, Nantes a su évoluer au travers notamment de deux pôles : le tourisme d’une part, et les nouvelles technologies d’autre part.

Le tourisme à Nantes

La ville de Nantes possède un fort héritage culturel, faisant de la ville un endroit privilégié pour les touristes, qu’ils soient étrangers ou français. De nombreux efforts ont été réalisés ces dernières décennies, comme le développement de Planète sauvage, une savane africaine située à deux pas de la ville, afin d’attirer un maximum de touristes. Le pari est en bonne voie d’être gagné, car Nantes est aujourd’hui la septième destination touristique en France, et l’on estime que pas moins de deux millions de touristes y passent au moins une journée dans l’année.

Les Nouvelles Technologies

Comme plusieurs grandes villes françaises, Nantes a fait très tôt le pari d’Internet et des Nouvelles Technologies. Les efforts conjugués de tous les acteurs économiques locaux ont abouti en 2014 à l’obtention du label French Tech, accordé par le Ministère de l’Économie, du Redressement Productif et du Numérique. De fait, la ville de Nantes attire un très grand nombres de pépites françaises et de jeunes pousses qui ont, par la suite, décroché de gros contrats en France et à l’international. A l”heure actuelle, Nantes fait partie des villes qui attirent le plus d’emplois liés aux nouvelles technologies et aux télécommunications.

Ces efforts ont amené bien évidemment de nombreux professionnels à s’établir sur Nantes, en général avec leur famille. On a donc également constaté, dans les années qui précèdent, une explosion du marché immobilier, qu’il s’agisse du domaine du neuf, ou de l’ancien. L’achat d’un appartement neuf à Nantes, sans atteindre ce qui se fait à Paris ou à Nice par exemple, s’est sensiblement compliqué ces dernières années, avec une envolée des prix immobiliers, et une raréfaction des bonnes affaires.