Les bijoux de famille de la CIA

Un document qui va être analysé sous toutes les coutures : la CIA, l’agence de renseignements américaine, vient de rendre public “family jewels”.

Attention c’est indigeste : 702 pages en anglais, il faut être courageux ! Si vous vous sentez le courage, allez télécharger le rapport ici. Mais à l’intérieur, l’ensemble des activités illégales pratiquées par la CIA notamment sous la guerre froide. Ce rapport avait été demandé par le directeur de l’agence, James Schlesinger, en 1973 suite à l’affaire du Watergate.

Au programme : les tentatives d’assassinat de Fidel Castro via la mafia payée par la CIA, un plan pour empoisonner un leader congolais, l’ouverture du courrier et des appels téléphoniques de stars comme John Lennon ou Jane Fonda opposés à la guerre du Vietnam, la surveillance de journalistes américains, et toutes les paranoïas face à la guerre froide.

Il faut espèrer que dans moins de 30 ans nous aurons également le droit à un joli rapport de toutes les activités illégales des agences de renseignements américaines de ces dernières années. Entre la guerre en Irak, les tortures à Guantanamo, l’attentat des Twin Towers ou les détentions à Abu Ghraïb pour ne parler que de cela, je doute que les méthodes se soient adoucies …