Les “Gérard” ont récompensé le pire du cinéma et de la musique française

PARIS (AP) – A quelques jours des très sérieuses cérémonies des César (samedi) et des “Victoires de la musique (le 10 mars), les “Gérard” du cinéma et de la musique ont désigné jeudi soir au Réservoir à Paris, le meilleur du pire de l’année passée, au cours d’une soirée potache haute en couleurs.

Côté cinéma, le trophée (une brique dorée) du “plus mauvais membre de la famille Depardieu” est allé à Gérard Depardieu pour “Quand j’étais chanteur”, alors que Julie, Guillaume, Elisabeth Depardieu et… Carole Bouquet étaient aussi nommés.

Le prix du “plus mauvais gamin horripilant” est allé à Jean-Baptiste Maunier pour “Le Grand Meaulnes”, le film faisant un doublé, raflant aussi celui du “pire massacre d’une oeuvre originale”.

Désigné “plus mauvais acteur” Christian Clavier dans l”Entente cordiale”, quand Monica Bellucci (“Napoléon et moi”) était désignée “pire actrice n’ayant jamais couché, euh, tourné avec Luc Besson”, devant Aure Atika, Audrey Tautou, Olivia Bonamy, Cécile de France et Romane Bohringer.

Le trophée du “plus mauvais film” revient aux “Bronzés 3, amis pour la vie”. Plus truculent, la “plus mauvaise réplique” est “Ah ben ça alors”, dite par Audrey Tautou dans “Da Vinci Code”, apprenant qu’elle est la descendante de Jésus.

Côté musique, le jeune M. Pokora fait coup double. Il emporte le trophée “du plus mauvais clip avec des meufs en maillot de bain dans une piscine, sur une plage ou en train de laver une voiture” (“Oh la la la”), et celui du “plus mauvais chanteur”.

Chimène Badi a été désignée “plus mauvaise chanteuse” mais aussi “plus mauvaise chanteuse qui fait comme ça avec la main”, devant Lara Fabian, Isabelle Boulay et Amel Bent.

K-Maro emportait celui du “plus mauvais gangsta céfran” et Naast celui du “pire groupe de fils à papa avec des mèches et du gel”.

Pascal Obispo a raflé le trophée du “pire costume ou coiffure”, quant à Arielle Dombasle elle enlevait un trophée d’honneur dans les deux cérémonies, celui de la “plus mauvaise actrice et chanteuse bénéficiant des réseaux de son mari”. AP