Les joies de la sous location

Pour compléter l’article de Lucile sur les joies de la collocation, je vais vous faire pars des joies de la sous-location.

En gros le principe de la sous-location c’est de louer son appartement à quelqu’un pendant les mois ou tu n’est pas la. Dans le principe c’est simple, ça permet d’économiser plusieurs mois de loyer et ça permet d’éviter plusieurs problèmes (boites aux lettres archis pleine, fuite d’eau qui inonde les voisins pendant plusieurs mois, etc.).

Mais la réalité est souvent moins douce que ça. Quand vous vous y prenez trop tard ça commence à devenir le chemin de croix. D’abord il faut trouver quelqu’un (c’est pas trop dure, notamment grâce à appartager.com), ensuite il faut avoir un minimum confiance (surtout si vous laissez vos meubles) et enfin il faut se préparer aux emmerdes.

Par exemple, vous pouvez tombez sur une taré qui accuse l’autre sous-locataire de l’avoir volé… un pot de nutela. Et donc elle veut que vous lui rendiez ses chèques (le 15 juillet quand tu est à l’autre bout de l’Europe)!

Ou alors personnes ne veut avancer les sous pour payer l’électricité. Tu as beau leurs expliqué que c’est par marrant de vivre dans le noir ils ne veulent rien comprendre (la taré : “je ne te connais pas”). Heureusement que j’ai des amis qui sont adorable (d’ailleurs je te dois un lien).

Ou il y a le message : “j’ai trouvé quelqu’un pour me remplacé mais il veut rester jusqu’à fin septembre. Comme tu avais dis qu’on pouvais s’arranger…” Heu s’arranger oui mais je vais pas vivre dehors pendant 1 mois…

J’attends avec impatience de voire l’état de mon appartement en rentrant…