Les normes et réglementations entourant l’utilisation des balises de chantier

balises de chantier

Publié le : 07 octobre 20237 mins de lecture

Un chantier fixe ou mobile peut empiéter sur la chaussée. Les travaux pouvant représenter un risque pour les usagers, il est important de les signaler à ces derniers grâce à des balises appropriées. Toutefois, ces éléments doivent être choisis avec soin, car ils répondent à des normes et des règles précises. Le point sur le sujet.

L’importance du balisage de chantier

Lors de travaux sur une route, un changement de voie est nécessaire. Une balise de travaux doit donc être mise en place sur des zones stratégiques. Cet élément de signalisation oriente les usagers sur un chemin plus praticable tout en les invitant à réduire leur vitesse et à faire preuve de prudence afin de ne pas blesser les personnes œuvrant sur le chantier.

Les professionnels en charge des travaux doivent sélectionner avec soin la balise de signalisation à employer. Elle est essentielle pour indiquer aux conducteurs la présence du chantier mais aussi pour les guider et assurer leur sécurité dans la zone en dérangement.

Sachez que la loi indique précisément les points que doit respecter une balise. Elle réclame que cette dernière s’adapte parfaitement à l’environnement (modèles convenant à tous les types de chaussée, à la vitesse…). Elle doit aussi être parfaitement lisible. Sur votre chantier, vous ne pouvez pas utiliser plus de 2 balises au même endroit, et elles doivent être placées de manière à être bien visible de tous.

Une balise de signalisation routière doit être mise à jour constamment. Les informations qu’elle affiche doivent correspondre aux avancées du chantier. Enfin, il est important que cet élément soit cohérent. Lors de travaux temporaires, ces indications ne peuvent pas contredire la signalisation permanente de la voie en travaux.

Le matériel pour le balisage de chantier

Lors de travaux d’aménagement, la balise de travaux est incontournable. Cet élément permet de signaler les opérations de BTP et la présence de professionnels opérant sur une zone définie. Durant ce type de projet, les responsables doivent procéder à un balisage. Les accessoires employés doivent répondre aux attentes de la loi, comme cité précédemment.

Sur un chantier, il existe différents types de balise utilisables. Les panneaux temporaires sont recommandés pour une opération sur la voie publique. Colorés et ayant diverses formes, ils indiquent si la route présente des dangers temporaires, s’il y a une déviation ou si la zone ne fait plus partie du chantier.

Le cône ou le piquet est une balise de signalisation facilement reconnaissable. Cet élément est généralement orange avec des bandes blanches et des éléments réfléchissants. Il permet aux conducteurs et aux piétons de repérer facilement le chantier et de l’éviter. Il peut aussi être employé pour créer une voie de déviation.

Les rubans de signalisation sont un matériel employé pour cloisonner un espace. Ils sont parfaits pour circonscrire une zone réduite où des travaux sont en cours. Ce type de ruban est parfois considéré comme une balise de sécurité. Réalisé en polyéthylène, il est très résistant et peut servir de barrage dans un emplacement interne ou externe.

Les balises d’alignement sont employées pour la régulation de la circulation atour du chantier. Ces accessoires rouges et blancs ont plusieurs utilités. Ils peuvent indiquer un changement de circulation ou la fermeture d’une voie. Leur présence signale également un danger au niveau de la chaussée ou du bas-côté. Enfin, ces balises servent d’indicateurs en cas de présence d’un chantier sur une route à double sens ou d’une modification de la voie de circulation.

Lors de la réalisation d’un chantier, l’accès à la zone de travaux doit être réglementé. Les barrières de sécurité font partie des balises de chantier à mettre en place dans ce cas. Il s’agit d’éléments fixes ou pliables peints en rouge et blanc pour plus de visibilité. Leur fonction est d’empêcher les conducteurs ou les piétons de pénétrer sur le chantier. Ils peuvent même être utilisés pour bloquer une voie si nécessaire.

Pendant les travaux, l’utilisation de balise de sécurité permet d’éviter les accidents, surtout la nuit. Un équipement de signalisation lumineux est donc nécessaire sur un chantier. Il se décline sous diverses formes selon les besoins. Les professionnels peuvent opter pour des feux de chantier. De forme ronde ou allongée (barres), ce type de matériel est à fixer sur des balises ou d’autres supports pour rendre visible une zone donnée pour les travailleurs et les usagers de la route. Les lampes de chantier sont parfaites pour éclairer les barrières ou les cônes de signalisation. Les triangles lumineux, quant à eux, servent d’avertissement aux conducteurs s’approchant de la zone des travaux.

Il existe une multitude de balises pour tous les besoins. Des sites comme virages.com permettent aux professionnels de trouver tous les éléments de signalisation nécessaires pour leurs activités.

La sécurité apportée par les balises sur le chantier

La mise en place de balise sur le chantier est obligatoire pour tous travaux sur une route. Cet élément assure aussi bien la sécurité sur un chantier que sur la voie empruntée par les usagers. La loi est intransigeante sur l’utilisation de ces accessoires. Ainsi, des travaux partiels ou importants sur une voie publique doivent être indiqués par des balises réglementaires, visible et cohérente. Le non-respect de cette loi entraîne des sanctions pour les responsables du chantier.

Les balises de signalisation sur un chantier sont très importantes. Panneaux, cônes ou encore piquets facilitent les déplacements dans la zone des travaux et permettent de localiser ou de protéger des espaces précis. Des éléments signalétiques doivent aussi être utilisés sur le matériel des chantiers. Il s’agit des bandes de signalisation pour véhicules. Ces bandes rouges et blanches permettent de repérer rapidement les engins employés pour les diverses tâches du chantier.


Plan du site