L’utilisation des métaux : guide en ligne

métaux

Vous vous demandez : quelle est la composition des objets que vous utilisez tous les jours ? L’utilisation du fer remonte à la protohistoire. À la fois un matériau et un élément chimique, le métal est d’une grande utilité dans la vie quotidienne.

Les différents alliages des métaux

Un alliage résulte d’une incorporation d’une ou de quelques métaux à un métal. Le but d’un alliage est d’optimiser plusieurs propriétés des métaux et des autres éléments qui les constituent. Cette méthode peut aussi être utilisée afin de conférer au métal de nouvelles propriétés mécaniques avec des matériaux composites par exemple. Vous pouvez trouver plus d’informations à ce sujet sur www.agrocomposites.fr.

L’alliage binaire fait référence à un alliage comprenant deux métaux dont le métal principal ou (métal de base) et les éléments ajoutés (éléments d’addition). À l’instar de l’acier qui n’est pas du tout un métal et qui provient d’un alliage constitué de fer, de chrome et de métal.

L’alliage est aussi très utile pour lutter contre l’oxydation. C’est à partir de ce mélange avec d’autres métaux que l’acier inoxydable est créé par exemple. Dur et résistant face au choc, l’acier comprend du nickel, du fer, du carbone, du chrome… Il est utilisé dans la construction automobile et pour d’autres choses.

Le laiton, le bronze et la fonte sont aussi d’autres alliages. Étant inoxydable, le laiton est utilisé dans la fabrication de pièce de monnaie. Résistant et inoxydable, le bronze sert à construire des cloches, des armes et autres. La fonte qui est facile à couler et à mouler est quant à elle utilisée dans la pièce de fonderie, dans la construction automobile… 

Les principaux métaux et leur utilisation

L’importance des métaux au quotidien n’est pas forcément mesurée. Pourtant, ils sont omniprésents dans les objets que vous utilisez tous les jours (téléphone, ordinateur…) et dans le domaine de la santé (médicaments…).

Parmi les 87 métaux, les métaux les plus utilisés sont le zinc, l’argent, l’or, le fer, le cuivre et l’aluminium. Malgré leur différence, ils ont des propriétés communes à savoir : leur conduction électrique (conducteur d’électricité), leur solidité remarquable, leur conduction thermique (conducteur de chaleur), leur brillance métallique. 

L’or : quasiment inaltérable, l’or est de couleur jaune brillant. Assez rare et précieux, il a une valeur élevée par rapport aux autres métaux. Malgré sa faible résistance mécanique, il est très utilisé dans l’électronique (ordinateur) et surtout dans la bijouterie.

L’argent : moins valeureux que l’or, ce métal est un excellent conducteur électrique et extrêmement dense. Toutefois, il a une faible résistance mécanique. Les domaines dans lesquels il est généralement utilisé sont l’orfèvrerie, la photographie, la bijouterie et l’électronique.

Le cuivre : grâce à ses propriétés facilement malléables, excellent conducteur électrique, il est surtout utilisé dans la plomberie et les câbles électriques. Il est aussi utilisé dans les alliages.

Le fer : c’est le métal qui est le plus connu. Avec un prix assez faible, il est le plus prisé. En plus de ses propriétés extrêmement intéressantes dans le domaine de l’industrie, il peut être trouvé partout. Le défaut majeur du fer est qu’il s’oxyde à l’air très facilement. Il est donc nécessaire de le protéger par d’autres matériaux (peinture) ou l’utiliser dans l’alliage. Diverses constructions l’utilisent.

Le zinc : il s’oxyde facilement en surface. Il est très utilisé dans la galvanisation, la voiture et le bâtiment.

L’aluminium : avec une densité de 2,7, ce métal blanc est couvert d’une couche d’oxyde d’aluminium imperméable à l’air qui lui permet de résister à la corrosion. Il fond à une température de 660 °C. S’oxydant uniquement en surface, avec une parfaite résistance mécanique et légère, il est utilisé dans l’emballage, l’avion et le bâtiment.

Autres utilisations des métaux

L’utilisation des métaux est illimitée. Ils remplissent des fonctions sociales très importantes dans de nombreux domaines. Dans la production d’énergie : les ampoules à basses consommations, les éoliennes, les panneaux solaires… Dans le secteur du transport : les trains, les bateaux, les camions… Dans le bâtiment : les différents matériaux de construction. Dans la communication : les portables, les ordinateurs, les téléphones… Dans la médecine : nouveaux équipements médicaux…

Protéger les objets en métaux de la corrosion

Pour prévenir la corrosion, il existe des techniques efficaces. Pour commencer, il faut choisir le bon métal. Il suffit de choisir des métaux qui résistent fortement à la corrosion comme l’aluminium et l’acier inoxydable. Ensuite, il y a la peinture. Très économique, cette méthode permet de prévenir la corrosion en appliquant une couche de peinture sur le métal. Il y a aussi le revêtement en poudre : utiliser une poudre sèche pour couvrir la surface du métal est très agissant. Lorsque le métal est chauffé, la poudre va s’allier avec le métal.

La maitrise de certaines conditions environnementales s’avère aussi une bonne alternative. Cette technique consiste à limiter l’exposition du métal à l’humidité atmosphérique ou à la pluie. L’utilisation des inhibiteurs de corrosion qui sont des produits chimiques est une technique efficace pour éviter la corrosion avec la surface mécanique ou les gaz environnants.