Mathilde

Publié le : 01 décembre 20202 mins de lecture

Ma mère voici le temps venu

D’aller prier pour mon salutMathilde est revenueBougnat tu peux garder ton vinCe soir je boirai mon chagrinMathilde est revenueToi la servante toi la MariaVaudrait peut-être mieux changer nos drapsMathilde est revenueMes amis ne me laissez pasCe soir je repars au combatMaudite Mathilde puisque te v’là

Mon cœur mon cœur ne t’emballe pas

Fais comme si tu ne savais pasQue la Mathilde est revenueMon cœur arrête de répéterQu’elle est plus belle qu’avant l’étéLa Mathilde qui est revenueMon cœur arrête de bringuebalerSouviens-toi qu’elle t’a déchiréLa Mathilde qui est revenueMes amis ne me laissez pasDites-moi dites-moi qu’il ne faut pasMaudite Mathilde puisque te v’là

Et vous mes mains restez tranquilles

C’est un chien qui nous revient de la villeMathilde est revenueEt vous mes mains ne frappez pasTout ça ne vous regarde pasMathilde est revenueEt vous mes mains ne tremblez plusSouvenez-vous quand je vous pleurais dessusMathilde est revenueVous mes mains ne vous ouvrez pasVous mes bras ne vous tendez pasSacrée Mathilde puisque te v’là

Ma mère arrête tes prières

Ton Jacques retourne en enferMathilde m’est revenueBougnat apporte-nous du vinCelui des noces et des festinsMathilde m’est revenueToi la servante toi la MariaVa tendre mon grand lit de drapsMathilde m’est revenueAmis ne comptez plus sur moiJe crache au ciel encore une foisMa belle Mathilde puisque te v’là te v’là

Plan du site