N’est-ce pas domage?

BATON ROUGE, Louisiane – Les cyclistes du Tour de France ont besoin de plus de 20 millions de calories pour rester dans la course sans perdre trop de poids, ce qui risquerait de nuire à leurs performances, selon un chercheur américain.

“C’est à peu près l’équivalent de 72.000 cheeseburgers”, a précisé Conrad Earnest, chercheur à l’Université de Louisiane à Baton Rouge, qui avait parlé de nutrition et de besoins en énergie aux coureurs la veille de leur départ de Londres.

Ils utilisent à peur près autant d’énergie que les premiers coureurs, mais les équipements et les règlements, aujourd’hui, leur permettent d’aller plus vite, a-t-il ajouté. __Il oublis de preciser que les progres “medicaux” ont une importance considerable!

Les premiers coureurs, qui avaient des vélos beaucoup plus lourds et beaucoup moins sophistiqués sur le plan technique, ne pouvaient pas bénéficier d’assistance. “Si leur vélo cassait, ils devaient le réparer ou abandonner, et ils devaient eux-mêmes trouver à manger et à boire le long de leur chemin”, a-t-il expliqué.

Aujourd’hui, les coureurs s’entraînent et voyagent au sein d’équipes qui leur fournissent leur alimentation. Selon M. Earnest, chaque coureur a besoin d’environ 119.000 calories pour l’ensemble de la course. AP