Quelques pistes de réflexion d’Hélène Mandroux pour la préservation de l’environnement et le développement durable

Après l’acquis de 20 ans de politique énergétique active, une agence locale de l’énergie, une unité de méthanisation exemplaire, une politique de transports publics audacieuse et le développement des espaces verts, la Ville de Montpellier se tournera désormais vers le grand public et l’agence locale de l’énergie aura pour vocation de faire bénéficier de ses conseils et de ses aides l’ensemble des habitants, des acteurs publics et privés.

  • Réaliser les 3ème et 4ème lignes de tramway,
  • Développer un service de livraison de colis et marchandises par des modes de transports non polluant,
  • S’engager à réduire de 50% la facture énergétique et de 25% la consommation d’eau des services publics municipaux,
  • Poursuivre le plan de lutte contre les inondations,
  • Développer les espaces verts accessibles à tous, de telle sorte que chaque Montpelliérain ne soit à plus de 15 minutes à pied d’un parc,
  • Créer la “Marathonienne”, réseau vert de plus de 40 km autour de la ville, alliant sport et nature,
  • Aménager les berges du Lez en plage,
  • Végétaliser les quais du Verdanson,
  • Etendre le programme de lutte contre les tags à l’ensemble des quartiers de la ville,
  • Installer des panneaux solaires sur toute nouvelle construction conduite par la Ville et l’Agglomération et étendre cette mesure en imposant le solaire, le photovoltaïque et la mise en place de dispositifs de récupération des eaux de pluie, dans le cahier des charges des zones d’activités,
  • Développer une collecte des déchets de plus en plus personnalisée,
  • Créer de nouvelles stations Vélomagg et mettre à disposition 10 000 vélos pour les Montpelliérains, en cohérence avec le schéma directeur des pistes cyclables,
  • Encourager le développement des PDE à la totalité des entreprises implantées sur le territoire,
  • Etendre la circulation du
    tramway 24h sur 24h.