Révision : Embryogenèse

Publié le : 20 février 20172 mins de lecture

L’embryogénèse est le processus qui conduit la formation d’un organisme pluricellulaire, végétal ou animal, de la cellule œuf issue de la rencontre des gamètes parentaux à un être vivant autonome.

Chez l’animal vertébré elle se divise en 4 grandes phases :

  • La segmentation : Le zygote ou œuf se divise par mitoses successives jusqu’à atteindre le stade de blastocyte : masse cellulaire sphérique avant une cavité centrale appelée blastocèle.
  • La gastrulation : Création d’une invagination dans le blastocoele, qui donnera plus tard la bouche dans le cas d’un protostomien (par schizocoelie : bourgeonnement de cellules proches du blastopore) ou l’anus dans le cas d’un deutostomien (par entérocoelie : invagination de l’endoderme). A ce stade l’embryon se différencie en 3 feuillets : ectoderme et endoderme, puis mésoderme.
  • La neurulation : Apparition d’une ligne dans l’axe rostro-caudal formée par les crêtes neurales qui se rejoindront pour former le tube neural, ébauche de la moelle épinière et de l’encéphale.
  • L’organogénèse : processus regroupant la formation des différents tissus et organes de l’embryon qui se poursuit jusqu’à la naissance.

Les axes de polarité apparaissent très tôt au cours du développement embryonnaire. Le plan d’organisation se met en place au cours du développement embryonnaire, c’est-à-dire pendant la période comprise entre la fécondation et la naissance ou l’éclosion.

À parcourir aussi : Une nouvelle technique de fécondation in vitro

À parcourir aussi : Quel méthode adopter pour avoir un garçon ?

Plan du site