Si Jacques Attali avait raison sur une seule chose

Le rapport de Jacques Attali sur “la libération de la croissance” n’en finit pas de susciter la polémique, faisant grincer des dents à droite comme à gauche. 300 propositions qui comme le dirait Ségolène Royal “ont le mérite d’exister”.

Beaucoup d’entre elles me choquent très profondément et ne sont que la compilation des idées les plus ultra-libérale du moment. Mais je dois avoué qu’il existe quelques bonnes idées comme l’appel à la relance de l’immigration.

Le système démographique étant celui qu’il est, la France ne pourra pas se permettre plus longtemps de se passer d’une relance de l’immigration massive (sur le long terme). En effet, il sera impossible de financer les retraites, d’occuper les emplois peu qualifié (restauration, bâtiment, etc.) et de favoriser les échanges (dans les sciences majoritairement) si la population n’augmente pas.

L’immigration est une nécessité économique!

Évidement c’est aussi une nécessité morale, mais ça c’est une autre question.

Les Anglais, les espagnols, les italiens ont fait ce choix là. Il leurs permet de développer leurs économie en créant des richesses du travail et en encaissant des charges salarial et patronale. Cela permet aussi de développer les pays d’origine des migrants grâce aux fond qu’ils envoient dans leurs familles.

L’immigration du travail est une nécessitée. Mais il est impossible de la dissocier d’une immigration familiale. Les gens dans la possibilité d’immigrer pour des raisons professionnelle iront préférentiellement vers des pays beaucoup plus souple que la France (Angleterre, Irlande) ou ils sont sure que leurs famille pourra les rejoindre. Et qui a envie d’aller dans un pays ou on est systématique traité de fraudeur ou de voleur?

Espérons donc que la droite la plus libérale que l’on a en ce moment ne soit pas aussi la plus bête du monde et que les quelques mesure originale (pour la France en tout cas, beaucoup de pays ont déjà fait ce choix) soient elles aussi étudié.