Thèmes de campagnes

Une fois n’est pas coutume, je vais m’intéresser aux résultat d’un sondage. Un qui pour une fois ne s’intéresse pas qu’aux candidats déclaré ou potentiel mais nous renseigne sur les thèmes de campagne que les gens voudraient voire abordés. Sujet largement plus passionnant!

Les deux thèmes principaux que les sondés veulent voire abordé sont « l’emploi » (33% des sondés) et « le pouvoir d’achat et les salaire » (30%). Ensuite viennent “l’école, l’éducation” (27%), “la lutte contre la pauvreté et l’exclusion” (25%) et “l’avenir des retraites et de la sécurité sociale” (23%). Quelque chose me dis que ce sont des thèmes beaucoup plus favorable à la gauche.

Le thème chère à Sarkozy, qui à provoquer la déroute de Jospin en 2002, l’insécurité n’arrive ici qu’en sixième position (19%). Pourtant le bilan n’est pas meilleur qu’en 2002, il faut croire que les médias ont une influence considérable sur l’opinion (non, pas possible!).

Plus surprenant, l’écologie (17%) n’arrive qu’en septième position. Le pacte écologique de Nicolas Hulot n’aurait il pas les effets recherché? Mais ces 17% auront sans doute une importance très importante au deuxième tours. Ségolène Royal arrivera j’en suis sure à prouver que Sarkozy ne sait même pas ce que c’est que l’écologie.

Ensuite l’immigration (11%), le logement (8%) et la construction européenne (5%). Il est vrai que les débats sur la construction européenne n’ont pas fait rage depuis quelques moi. Ce doit être un sujet houleux, personne ne veut aller contre sont électorat! Ni Sarkozy avec les électeurs d’extrême droite qui ont voté contre, ni Ségolène avec les 60% de gauche qui ont voté contre.

Ces thèmes de campagne sont parfais pour nous alors utilisons les et proposons aux français ce qu’ils veulent obtenir! Mais ne nous arrêtons pas qu’aux sondages bien sur. Les points importants sont ceux dont l’on parle le plus! Continuons à parler d’écologie, c’est un sujet primordiale pour la planète. Il faut que 100% de la population en ai conscience.

Sondage IFOP réalisé par téléphone les 4 et 5 janvier auprès d’un échantillon représentatif de 1010 personnes âgées de 18 ans et plus (méthode des quotas).