Le Texas Hold’em

Le Texas Hold’em est certainement la forme de poker la plus populaire. En dépit de ces règles simples, on la considère comme étant celle qui nécessite le plus de stratégie.

Voici comment se déroule une main :

1. Cartes privatives. Chaque joueur reçoit deux cartes fermées.

2. Le Flop. Trois cartes ouvertes sont mises sur la table.3. Le Turn. Une quatrième carte est mise sur la table.4. La River. Enfin, une cinquième carte est mise sur la table.

Les cinq cartes sur la table forment les cartes communes (le board). Vous formez votre main en constituant la meilleure combinaison possible de 5 cartes parmi les 7 disponibles (5 cartes communes + 2 cartes privatives). Mais rappelez vous que tous les joueurs ont accès aux cartes communes. Quand on joue pour de l’argent, il y a un tour d’enchère après chaque tour de donne (donc 4 tours en tout).

Les enchères

S’il n’y a aucune mise avant vous (tout le monde check avant vous)

Miser (bet):

Vous pouvez ajouter de l’argent dans le pot en misant. Maintenant, tous les joueurs doivent suivre votre mise en payant la même somme d’argent, sinon, ils doivent se coucher.

Check:

Vous pouvez choisir de ne pas ajouter d’argent dans le pot. Si personne ne mise alors le jeu continue et tout le monde reste dans la main. Si quelqu’un mise, alors vous devez prendre une décision…

S’il y a une mise faite avant vous

Se coucher (fold):

Vous n’ajoutez plus d’argent dans le pot, mais vous êtes hors de la main, et vous ne pouvez plus gagner d’argent. Tout l’argent que vous avez engagé dans le pot jusqu’à ce moment est perdu. Suivre (call): Vous payez le montant d’une mise effectuée avant vous. Vous restez dans la main et la carte suivante est dévoilée (ou distribuée), à moins que quelqu’un d’autre ne fasse une relance. (S’il n’y a plus de cartes à dévoiler alors il y a l’abattage (le showdown).

Relancer (raise):

Vous payez le montant de la mise effectuée avant vous, et vous y rajoutez une mise. Maintenant, tous les autres joueurs doivent suivre votre relance ou se coucher. Ils peuvent aussi vous sur-relancer.

L’abattage (Showdown)

Si à la fin du dernier tour d’enchères, après que la dernière carte ait été distribuée, il reste au moins 2 joueurs à ne pas s’être couchés, alors les joueurs encore en jeu montrent leur main. Qui que se soit qui détienne la meilleur combinaison gagne tout l’argent du pot. S’il y a une égalité, alors tous les joueurs ex æquo se partagent le pot équitablement.

Gagner par défaut.

S’il ne reste qu’un joueur dans la main (tous les autres se sont couchés), alors il gagne tout l’argent du pot. Il n’a pas besoin de montrer sa main aux autres joueurs.

Les Blinds

Si vous pouviez passer votre tour sans risquer d’argent, pourquoi un joueur ne pourrait pas se coucher tout le temps jusqu’à ce qu’il ait enfin une main forte ? Cette situation est rendue impossible par l’obligation pour les joueurs de payer une mise obligatoire de temps en temps. Cette mise est connue sous le nom de Blinds. Durant chaque main, le joueur à la gauche du donneur paie la Small Blind (SB) et celui qui est à sa gauche paie la Big Blind (BB). La BB est généralement le double de la SB.

Le Poker No-Limit

Le Poker No-Limit est celui qui implique la plus grande stratégie au niveau des structures d’enchères. C’est aussi un jeu très amusant, bien qu’il soit extrêmement intense. Vous pouvez, à chaque main, gagner ou perdre une fortune. A aucun moment il n’y a de limites maximum aux mises que vous pouvez faire. Mais il y a quand même une mise minimum, comme au poker Limit. Par exemple :Preflop: SB (ex 1€), Au flop: SB (1€)Au turn: BB (2€), A la river: BB (2€)

Maintenant, qu’arrive-t-il si un joueur parie 200 € alors que vous n’avez que 100 € ? Vous pouvez décider d’aller tapis (All-in) avec vos 100€. Si vous remportez la main, vous ne gagnez de votre opposant seulement que 100€. Si deux autres joueurs avaient parié 200€ chacun, et que vous n’aviez que 100€, alors vous auriez gagné 100€ de chacun des joueurs. Ensuite, le vainqueur entre le deux autres joueurs aurait gagné l’argent restant, constitué en un pot parallèle (sidepot).