Travaux : 6 conseils pour bien évaluer le projet d’écorénovation de son logement

Travaux

Publié le : 21 mai 20237 mins de lecture

Aujourd’hui, rénover son logement ne répond plus seulement à des problématiques esthétiques, d’aménagement de l’espace ou à celles en lien avec le confort intérieur. Cette action intègre désormais également une dimension écologique. L’idée consiste notamment à améliorer les performances énergétiques de l’habitation tout en obtenant un résultat final durable et respectueux de l’environnement. Vous envisagez de tels travaux pour votre propre logement ? Avant de vous lancer plus concrètement, prenez le temps de découvrir les six conseils présentés ci-dessous. Ils vous seront précieux pour bien définir votre projet !

Identifier vos besoins et priorités

Cette première étape est fondamentale pour la réussite de votre projet. Elle vise à lister l’ensemble de vos besoins. Pour les identifier, demandez-vous pour quelles raisons vous voulez rénover le logement. Est-ce que vous souhaitez remettre aux normes des installations vieillissantes ? Cherchez-vous à obtenir davantage de confort ? Voulez-vous créer de nouveaux espaces de vie ? Vous aurez en effet sans doute déjà compris que le coût financier variera en fonction de vos ambitions !

Dans un deuxième temps, vous évaluerez la priorité des différentes tâches à réaliser. Vous n’hésiterez pas non plus à définir plus en détail ces dernières. Ce travail vous permettra de repérer les travaux qui nécessiteront l’intervention d’un professionnel. Vous craignez de ne pas avoir le temps ou les compétences suffisantes pour effectuer une telle analyse ? Pas de panique ! Vous avez en effet la possibilité de faire appel aux services d’un diagnostiqueur spécialisé. Celui-ci identifiera les points forts et faibles du logement. Il réalisera aussi un audit énergétique et vous pourrez profiter de son expérience et de ses précieux conseils en matière d’amélioration énergétique !

Vous désirez en savoir plus au sujet des solutions permettant de financer vos travaux ? Rendez-vous alors sans plus attendre sur l’excellent site j-ecorenove.credit-agricole.fr !

Vérifier votre capacité de financement

Une fois votre projet bien défini, vous passerez au volet financier. Avant d’aller plus loin, il est en effet indispensable de s’assurer que le montant des travaux correspondent à vos possibilités actuelles. Pour être la plus précise possible, votre estimation devra tenir compte des coûts d’achats des matériaux et de la main-d’œuvre. Attention, soyez bien conscient qu’il ne s’agit là que d’une estimation faite à un instant bien précis. Pour éviter toute mauvaise surprise, n’hésitez donc pas à prévoir une marge de l’ordre de 10 % dans vos calculs. Cette analyse vous permettra également d’évaluer si vous avez besoin d’un prêt bancaire.

On ne le sait pas toujours mais il existe de nombreuses aides financières dont le but est d’inciter les propriétaires à rénover de manière écologique leur logement. Vous avez peut-être déjà entendu parler :

  • De MaPrimeRénov’ propriétaires bailleurs
  • De MaPrimeRénov’ copropriétaires
  • Des certificats d’économies d’énergie (CEE)
  • Des aides proposées par l’Agence nationale de l’habitat (Anah)
  • De l’éco-prêt à taux zéro
  • Du prêt avance rénovation
  • Du taux réduit de TVA à 5,5 %

Vous souhaitez trouver des solutions pour diminuer vos dépenses de rénovation et vérifier l’éligibilité de vos travaux de rénovation énergétique ? Tapez les mots-clés « aide à la rénovation » dans la barre de recherche de votre moteur Web préféré pour en savoir plus !

Se renseigner sur les démarches administratives

La nature des travaux prévus vous imposera peut-être certaines démarches administratives. En effet, vous devez savoir qu’un agrandissement supérieur à une surface de 20 m2 ou que certaines modifications apportées sur des éléments tels que la façade ou la toiture (la pose de panneaux solaires peut donc être concernée) nécessitent l’obtention d’un permis de construire. Pour obtenir cet indispensable document, vous devrez contacter la mairie de la commune du logement à rénover. Vous en profiterez alors pour prendre connaissance du plan d’urbanisme. En procédant de la sorte, vous éviterez de possibles sanctions ultérieures pouvant aller de l’amende financière à la destruction du logement dans les cas les plus graves.

Définir un planning

Ce travail vous permettra de préciser l’ordre des différentes interventions. Par exemple, il serait stupide et contre-productif de remplacer votre mode de chauffage actuel sans avoir pris le temps d’améliorer l’isolation. Le planning vous sera également précieux pour gérer les différents corps de métier intervenant sur le chantier. Vous n’ignorez, par exemple, pas que le plombier ou l’électricien devront avoir terminé leurs interventions avant la pose du sol !

Choisir les professionnels et artisans

La réussite de votre projet dépend en grande partie du choix des artisans. Dans l’idéal, faites appel à des entreprises de qualité spécialisées dans un domaine bien précis. Avant de prendre contact avec elles, n’hésitez pas à vous renseigner au sujet de leur réputation. Interrogez des membres de votre famille, des collègues de travail et vos amis. Consultez également les avis laissés en ligne par d’anciens clients. Ils sont souvent riches en enseignement, vous verrez ! Assurez-vous enfin que l’artisan dispose de toutes les certifications réglementaires (dont la certification RGE).

Afin d’accélérer vos recherches, servez-vous des outils numériques et demandez des devis détaillés en ligne.

Suivre le chantier

Vous auriez tort de croire que votre travail s’arrête à la seule définition du projet. Vous allez devoir en effet suivre le chantier de très près, notamment si celui-ci est majoritairement réalisé par des entreprises extérieures ! Ce comportement vous permettra d’identifier rapidement toute dérive pouvant entraîner des retards et des surcoûts financiers.

Si vos compétences techniques sont limitées ou si le chantier à réaliser est conséquent, il est fortement recommandé de vous faire accompagner par un spécialiste, comme un architecte par exemple. Celui-ci échangera alors plus facilement avec les artisans. Il saura également vous distiller de précieux conseils pour la suite des opérations.

Plan du site